Détente et expression

Détente par le massage des pieds

Les pieds, comme les mains et les oreilles sont des zones extrêmement subtiles et sensibles. Des zones où se trouvent les terminaisons nerveuses des organes et de toutes les parties du corps humain.

Par exemple, pour soulager les douleurs dentaires, massez la zone du gros orteil ou du pouce entre l’articulation et l’ongle pour la mâchoire du haut, entre les 2 articulations pour la mâchoire du bas. Efficace ! Mais massez bien le côté opposé.

Il y a fort longtemps que le sujet m’intéresse. D’abord grâce à la lecture des conseils de Mr Kneipp. C’est ainsi que je me revois à la Gacilly, autour de ma tente, marchant avec bonheur pieds nus dans l’herbe fraîche de la rosée du matin. Puis impressionnée par les réactions de personnes se faisant masser les pieds lors d’un salon Marjolaine à Paris. Découvrant ainsi que la réflexologie plantaire est une méthode thérapeutique qui utilise le processus d’autoguérison naturel du corps.

Finalement, ces besoins et bienfaits paraissent logiques quand on pense au confinement de nos pieds dans les chaussures alors que notre vocation première est de marcher pieds nus.

A vous de jouer ! Préparez vos accessoires !

Tout est possible, soyez créatifs !

Choisissez une de ces options à faire chaque jour et selon vos possibilités, prenez

  • Une balle de tennis souple.
  • 2 ou 3 balles de chaussettes de différentes tailles et textures ( chaussettes de grosse laine, soquettes en coton …).
  • Un rouleau de bois ( branche du jardin, morceau de tringle à rideau…).

           

Avec balle de tennis souple

Avec balles de chaussettes

Avec bâton de bois

Ou créez votre itinéraire sensoriel dans la maison ( tapis de différentes textures, cartons d’emballage…) ou le jardin ( pelouse, sable…). Ou encore, tout simplement, amusez vous à marcher sur la pointe des pieds, les côtés externes, internes, les talons.

Que cette période de confinement vous amène à une meilleure connaissance de vos ressentis !

« Prenez l’habitude de vous poser la question suivante : « Qu’est-ce qui ce passe en moi en ce moment ? » Elle vous indiquera la bonne direction. Mais n’analysez pas. Contentez-vous d’observer. Tournez votre attention vers l’intérieur. Sentez l’énergie de l’émotion. S’il n’y a aucune émotion, soyez encore plus profondément attentif à votre champ énergétique, à l’intérieur de votre corps. C’est la porte d’accès à l’Être. »   Extrait du Pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle.

Expression vocale et instrumentale

Pour aller plus loin…

Votre massage ou parcours terminé, exprimez-vous à haute voix, en parlant, criant, chantant. Face à l’autre qui vient de faire la même démarche, ou par l’imaginaire à un ami lointain ou en vous projetant en pleine forêt…

Si vous êtes instrumentiste, profitez en pour improviser. Ce que je fais régulièrement depuis quelques jours. Chaque jour, je prend une feuille que je numérote (cela pourrait être une feuille pliée en 2. Dans ce cas, utilisez d’abord une moitié pour constituer un cahier). Je laisse monter l’émotion du moment et j’écris les mots qui me viennent à l’esprit, griffonne le papier dans un geste spontané.

Puis, je fais ma détente des pieds. Je note sur la feuille mon ressenti.

Je m’installe devant mon piano. Mains sur les jambes, j’inspire et laisse venir le geste musical. J’enregistre cet haïku sonore. Si vous enregistrez, observez que cela ne freine pas votre élan créatif. Me vient à l’esprit un titre que je note sur la feuille.

Voilà ! Prenez bien soin de vous ! Exprimez vous !